Drain transtympanique : rester à l’écoute !

Publié le Mis à jour le

La plupart des gens ne connaissent pas le nom de « drains transtympaniques« . Si on parle de « diabolos » ou  de « yo-yo », on a plus de chance de capter l’attention de parents dont les enfants sont périodiquement sujets aux otites et qui connaissent bien ce dispositif.

Le médecin ORL conseillera la pose de drains transtympaniques pour permettre au liquide contenu dans l’oreille de pouvoir s’écouler et de ne pas stagner dans le conduit auditif, ce qui génère des otites séreuses à répétition.

drains transtympaniques
Un drain transtympanique posé

L’intervention pour la pose des drains transtympaniques porte le nom de paracentèse, qui définit le geste de création d’ouverture au niveau du tympan. Le drain transtympanique est ensuite mis en place pour que l’ouverture pratiquée ne se referme pas. Cette intervention s’effectue en ambulatoire et ne prend qu’une petite journée, voire une demi-journée.

Deux types de drains transtympaniques peuvent être proposés : des drains destinés à rester pour une durée de seulement 6 mois. Ces appareillages sont fabriqués en titane ou en plastique.

Il existe aussi un type de drains transtympaniques dit de longue durée, qui peuvent rester en place parfois plus d’une année.

Les drains tombent d’eux-même après leur durée d’utilisation mais certains autres ne s’expulseront pas tout seul (drains longue durée). Une intervention par un médecin ORL pour les retirer sera alors nécessaire.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s